Accueil / Actualité immobilière / Zone rouge : peu d’impact sur les visites et les mises en marché

Zone rouge : peu d’impact sur les visites et les mises en marché

Le passage de plusieurs régions en zone rouge, cet automne, n’empêche heureusement pas l’immobilier de poursuivre ses activités. Puisque se loger est un besoin essentiel, les visites entourant la vente ou la location d’une propriété demeurent permises, mais elles devront continuer de respecter les mesures d’hygiène émises par la santé publique.

Le décret du gouvernement, publié le 30 septembre, stipule précisément qu'une visite « à des fins de vente ou de location de la résidence » fait partie des cas où il est autorisé de recevoir quelqu'un chez soi. Vous trouverez les différentes situations comprises dans « la délivrance d’un service ou d’un soutien » en lisant l'article Zone rouge : 5 nouvelles règles de Québec qui sont mal comprises, de Radio-Canada.

Planifier une visite en toute sécurité

D’abord, nous conseillons aux propriétaires de commencer le processus avec les acheteurs potentiels par téléphone, courriel ou appel vidéo. « Après avoir fait le tour de l’annonce, c’est possible de discuter d’éléments comme la date d’occupation recherchée, si l’acheteur a lui-même une maison à vendre et de s’assurer que la propriété répond bien à son budget et à ses besoins », fait valoir Martin Desfossés, coach en immobilier chez DuProprio.

Si la conversation est concluante et qu’une visite s’impose, il est important de respecter les mesures d’hygiène émises par la santé publique. Outre la vérification de l’état de santé des personnes présentes, une seule personne à la fois pourra visiter la propriété. Puisque la distanciation sociale est parfois difficile à maintenir dans un condo ou une maison, le port du masque est aussi fortement recommandé.

Arrêt temporaire des visites libres

Afin de contribuer à l’effort collectif pour freiner la propagation du virus au Québec, nous demandons cependant à tous nos clients de ne pas tenir de visites libres d’ici le 23 novembre. Cette activité viendrait à l’encontre des consignes de la santé publique, qui souhaite limiter les déplacements et les rassemblements non essentiels.

Vendre sa maison, maintenant?

Malgré la mise en place de toutes ces mesures, l’été 2020 est passé à l’histoire chez DuProprio pour avoir été le plus occupé en termes de vente, d’inscriptions et de trafic sur son site. Un enthousiasme qui se fait encore sentir en septembre, ce qui nous permet de croire que les impacts potentiels d’une deuxième vague ne seront pas aussi forts qu’au printemps.

« Confinement ou non, les acheteurs ayant besoin de se reloger n’arrêtent jamais leurs recherches. Avec les annonces en ligne, les photos et les visites virtuelles 3D, ils poursuivent leurs démarches à distance. Donc, un propriétaire qui a le projet de vendre a tout intérêt à bien positionner sa maison sur le marché », explique Martin Desfossés.

Enfin, sachez que la presque totalité de nos équipes travaille de la maison depuis le début de cette crise sanitaire, ce qui nous permet encore aujourd’hui de garantir un service 7 jours sur 7. Autrement, nos représentants suivent des directives très strictes lorsqu’ils doivent se rendre chez nos clients, afin d’assurer une prise de photos et une rencontre des plus sécuritaires.

Vous avez des questions sur nos services ou sur la vente de propriété dans le contexte actuel? Appelez nos conseillers au 1-866-387-7677 pour obtenir les réponses.